Problèmes de vue, quand consulter ? (3-3)

Dans notre dernière actualité, nous faisions le point sur les âges auxquels il est conseillé de consulter son ophtalmologue.

A l’occasion de ces examens, votre spécialiste cherchera à repérer une baisse de votre acuité visuelle, ainsi qu’à détecter une éventuelle pathologie de l’œil.

Mais connaissez-vous les troubles de la vision les plus courants ?

 

 

Myopie, presbytie, astigmatisme...késaco ?

  • La myopie

C’est le trouble le plus connu, et le plus répandu. Bien qu’il n’existe pas d’évaluation récente en la matière, on estime qu’au moins 40% des français sont concernés.

La myopie est en général due à un œil trop long. Du coup, l’image se forme trop en avant de la rétine, comme sur le schéma ci-contre, ce qui entraîne une vision de loin floue. En revanche, la vision de près est préservée.

Ce trouble apparaît généralement vers l’âge de 6-8 ans, mais peut aussi survenir plus tôt, ou au contraire après l’âge de 20 ans (elle sera alors moins forte). Deux formes existent : l’une qui progresse jusque vers 30 ans avant de se stabiliser, et l’autre jusque vers 60 ans.

La correction de ce problème peut se faire par lunettes, lentilles de contact ou encore opération chirurgicale (par laser ou par la pose d’un implant pour les cas les plus forts).

  • L’hypermétropie

En revanche, l’hypermétropie est généralement due à un œil trop court. C’est donc le phénomène inverse de la myopie : la vision de loin est plutôt bonne et voir de près est plus compliqué (par exemple pour lire).

Ce trouble apparaît le plus souvent autour de 35-40 ans, en même temps que la presbytie - il était en fait latent et est détecté à cette occasion - mais les nourrissons et les enfants ont fréquemment un problème d’hypermétropie léger qui se corrige de lui-même avec la croissance. Par contre, les enfants affectés par une forte hypermétropie (plus de 4 dioptries) ont peu de chance de voir celle-ci évoluer positivement.

La correction de ce problème peut là aussi se faire par des lunettes, des lentilles de contact ou encore une opération chirurgicale (par laser ou par la pose d’un implant). Les enfants affectés peuvent se faire opérer dès l’âge de 18 ans car ce trouble n’évolue pas.

La dioptrie est une unité de convergence ou de divergence de la lumière. Concrètement, en matière de correction de la vue, elle correspond à la puissance du verre correcteur. Par exemple :

  • Une personne hypermétrope qui a besoin d'un verre de +1 dioptrie peut voir les objets situés à 50 cm, mais elle voit flou audelà. Avec +2 dioptries, elle peut voir les objets situés à 1 mètre, mais pas ceux qui sont plus rapprochés.
  • Une personne myope de –1 dioptrie peut voir sans lunettes les objets situés à l’intérieur d’une distance de 1 mètre, mais ce qui est situé plus loin est plus flou. Avec –2 dioptries, elle ne peut voir les objets clairement que s’ils sont situés à 50 cm ou moins.

  • L’astigmatisme

Ce trouble trouve quant à lui son origine dans une anomalie de la cornée, qui est ovale au lieu d’être ronde. Du coup, les rayons lumineux convergent en plusieurs points, devant et derrière la rétine, ce qui donne une image déformée, brouillée, floue voire double.

Son origine peut être congénitale (dès la naissance) ou provenir d’une déformation ultérieure de la cornée : traumatisme, plaie, infection, herpès, intervention chirurgicale de l’œil ratée, etc. Cette affection n’évolue que peu ultérieurement.  A noter qu’il est habituel de voir apparaître un léger astigmatisme chez les personnes âgées.

S’agissant de son traitement, on distingue deux formes :

  • La forme la plus courante (astigmatisme de bas degré) peut se corriger avec des lunettes aux verres toriques, dont la précision doit être élevée, mais aussi des lentilles ou encore une opération chirurgicale au laser, plus délicate que pour une simple myopie.
  • La forme plus rare (astigmatisme d’ordre supérieur) ne peut être corrigée que par un traitement au laser utilisant une technique de haute précision (abérrométrie).

En résumé, voici le résultat de ces différents troubles

  •  La presbytie

La presbytie est liée au vieillissement : c’est un phénomène normal qui apparaît en moyenne autour de 45 ans, progresse rapidement pendant une dizaine d’années avant de se stabiliser autour de l’âge de 60 ans.

Elle est due à une diminution de l’accommodation, autrement dit de la capacité du cristallin, qui joue le rôle d’une loupe, à se déformer. Sous l’effet de l’âge, celui–ci est moins élastique et le muscle qui le déforme est moins efficace.

De ce fait, la vision de près diminue. La distance de lecture augmente, notamment quand la lumière est insuffisante. Ce trouble se rajoute donc à l’un des trois autres. Par exemple, une personne myope, qui voyait mal de loin mais bien de près, se met à ne plus voir correctement de près ; alors qu’une personne hypermétrope, qui était déjà gênée pour voir de près, va subir les effets de la presbytie plus précocement.

La presbytie se traite là-aussi avec des verres, idéalement des verres dits progressifs qui permettent de traiter simultanément un autre trouble (myopie, astigmatisme ou hypermétropie), ou encore des verres intermédiaires. L’utilisation de lentilles de contact est possible, de même qu’un traitement chirurgical au laser ou la pose d’un implant progressif.

Avez-vous une bonne vue ? C'est le moment de faire le test !

Bien que ces tests ne remplacent évidemment pas une consultation, ils peuvent vous permettre de vérifier par vous-même si vous êtes peut-être concernés par un problème de vue.

  • Myopie et hypermétropie 

Placez-vous à 3,50 mètres de votre écran, cachez un de vos yeux et lisez les lettres ci-contre ; puis faites de même avec l’autre œil.

Si vous ne parvenez pas à lire les lignes les plus petites, vous avez probablement une tendance à la myopie. 

Ensuite, regardez les E ci-dessous, cachez à nouveau un œil puis l’autre : si le E apparaît plus net ou plus noir dans le carré rouge, cela indique une possible myopie.

A l’inverse, si le E du carré vert est plus net, vous avez probablement une tendance à l’hypermétropie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  •  Astigmatisme

Cette fois-ci, regardez la figure de gauche à environ 1 mètre.

Cachez à nouveau un œil : si certaines lignes sont  plus noires ou plus nettes que d’autres, cela peut indiquer un astigmatisme.

Répétez l’opération avec l’autre œil.

Refaites ensuite la même opération, toujours à 1 mètre de distance, avec la figure de droite.

Si les barres de l’un des carrés sont plus contrastées (plus foncées ou plus claires que les autres), cela peut signifier que vous êtes astigmate.

 

 

 

 

 

 

  •  Presbytie

Pour ce dernier test, placez-vous à 30cm de votre écran et lisez le texte ci-dessous. Si une ou plusieurs lignes sont floues, vous avez peut-être une tendance à la presbytie.

Source : www.opticiens-atol.com

Pour faire un test plus complet, n’hésitez-pas à vous rendre sur le site labonnevue.fr, qui vous propose des tests personnalisés : acuité, astigmatisme, sensibilité aux contrastes, etc.  C’est ici !

*             *

*

Avez-vous tout retenu ?

Trouble

Cause

Effets

Ages principaux d’apparition

Traitements

Myopie

Œil trop long

Bonne vision de près, mais vision floue de loin

6 ans

12 ans

Lunettes

Lentilles de contact

Chirurgie au laser

Implants

Hypermétropie

Œil trop court

Bonne vision de loin, mais vision floue de près

Naissance

35-40 ans

Astigmatisme

Cornée déformée

Vision floue, déformée, voire double

Congénital

Traumatisme

Presbytie

Baisse de l’accommodation

Diminution de la vision de près

40-45 ans

Plus tôt pour certaines « ethnies »

***

Pour en savoir plus :

Vous trouverez plus de détails sur les différents troubles présentés sur ce site

Le site www.labonnevue.fr, sur lequel vous pourrez faire des tests de vue, est très riche en informations sur la vision.  N’hésitez-pas à le consulter !

Et comme toujours, vous pouvez nous contacter :

  • Par téléphone au 03 20 47 62 00 - du lundi au vendredi  entre  8h30 à 17h30
  • Par courriel : contact@mutuelle-gsmc.fr
  • Ou encore en nous écrivant à : Mutuelle GSMC - Héron parc - 40 rue de la vague - CS 20455 -59658 Villeneuve d'Ascq.

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de chèques cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un chéquier cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq