Problèmes de vue, quand consulter ? (2/3)

La semaine dernière, nous vous parlions des différents signes qui doivent vous pousser à consulter un ophtalmologue, rapidement ou en urgence, car ils peuvent être le symptôme d’une affection.

Mais savez-vous aussi qu’il est conseillé de voir votre spécialiste à intervalles réguliers, même en l’absence de tout trouble apparent ? 

 

Connaissez-vous les âges de la consultation ?

=> Chez l’enfant

C’est simple : 8-4-9-2. Non, ce n’est pas la combinaison gagnante du prochain quarté, mais plutôt la formule à retenir si vous êtes parents de jeunes enfants. Vous avez peur d’oublier ? Pas de panique, vous la trouverez également sur le carnet de santé de celui-ci. A cet âge, c’est le pédiatre qui est responsable du suivi :

  • 8 jours : un premier test sera effectué dès la sortie de la maternité
  • 4 mois, 9 mois et 2 ans : le contrôle est répété afin de détecter un éventuel problème précoce. Le test est un peu plus long à chaque fois car les critères d’acuité visuels sont plus nombreux.

A ces âges, le pédiatre recherche notamment deux pathologies qui se traitent d’autant mieux qu’elles sont repérées et prises en charge tôt :

  • Le strabisme : il s’agit d’un défaut de parallélisme entre les deux yeux – ce qu’on appelle plus couramment loucher. Environ 3% des français sont concernés. La rééducation menée par un orthoptiste permet généralement d’y remédier. Lorsque ce n’est pas le cas, une intervention chirurgicale est possible, dès l’âge de 23 ans désormais (plusieurs opérations sont parfois nécessaires).
  • L’amblyopie : cette affection de l’œil peut notamment trouver son origine dans un strabisme non traité. Appelée aussi « syndrome de l’œil paresseux », il s’agit de la baisse d’acuité visuelle d’un œil, le cerveau privilégiant l’autre. Le traitement consiste donc à occulter le meilleur œil en portant un cacheœil, pour forcer l’autre à travailler. Pris tôt, ce trouble se corrige très bien, d’où l’intérêt de bien respecter les dates de consultation prévues.

Et ensuite ? Après la visite des deux ans, si tout se passe bien, il n’y a pas lieu de consulter de nouveau avant les six ans de l’enfant. Retrouvez le détail du calendrier sur le site labonnevue.fr !

Source : www.labonnevue.fr

=> Chez l’adulte

Comme nous vous le disions la semaine dernière, il est recommandé de consulter un ophtalmologue :

  • Entre 20 et 45 ans : une fois tous les 5 ans ;
  • Entre 45 et 60 ans : une fois tous les 2 ans. C’est en effet à cet âgelà que le glaucome et la DMLA peuvent commencer à se développer plus fréquemment ;
  • A partir de 60 ans : une fois par an. Rappelezvous que la fréquence des troubles de la vision augmente nettement avec l’âge ! Par exemple, 1 personne sur 5 souffre de cataracte dès 65 ans.

Que vérifie le spécialiste durant la consultation ophtalmologique ?

Fond de l’œil, acuité visuelle, lampe à fente, tonus oculaire, etc. : si vous êtes déjà allé chez un ophtalmologue, vous avez sûrement entendu parler de ces examens. En quoi consistent-ils ?

  • Vérification de l’acuité visuelle : les tests sont effectués en vision rapprochée et/ou éloignée, sans correction ou avec correction.

Une fois un éventuel défaut identifié, un essai de verres correcteurs est effectué pour établir une formule de réfraction, qui sert à établir l’ordonnance de verres correcteurs.

  • Examen de la cornée, de la chambre antérieure et du cristallin : à l’aide de la lampe à fente (biomicroscope).

  • Tonus oculaire : cet examen permet de mesurer la pression intra oculaire. Une pression trop forte du liquide secrété par l’œil est en effet à l’origine du glaucome, parce qu’elle comprime le nerf optique et finit par l’endommager.

  • Fond de l’œil : réalisé avec l’ophtalmoscope, il permet de vérifier la zone maculaire, l’état du réseau vasculaire et l’état de la papille optique.

Ces examens les plus courants sont généralement effectués lors d’une consultation standard.

Mais il existe bien évidemment de nombreux autres examens complémentaires en fonction de votre demande ou de vos troubles : vision des couleurs, champ visuel, épaisseur de la cornée, vision binoculaire, échographie, etc.

***

En résumé, voici ce qu’il vous faut retenir concernant les âges auxquels consulter

Age

Examen(s)

Trouble(s) recherché(s)

Enfants

8 jours

4 et 9 mois

2 ans

Tests réalisés par le pédiatre

Strabisme

Amblyopie

Autres troubles plus rares

6 ans

12 ans

Contrôles de routine (examens dans le cadre scolaire et/ou par un spécialiste)

Défauts divers

Baisse de l’acuité visuelle

Adultes

20 – 45 ans

Contrôles de routine tous les 5 ans

Défauts divers

Baisse de l’acuité visuelle

45 – 60 ans

Contrôles tous les 2 ans

Cataracte

Glaucome chronique

DMLA

Autres troubles liés au vieillissement

60 ans et plus

Contrôles annuels

Et ma mutuelle GSMC dans tout ça ?

N’oubliez-pas que grâce à notre partenaire Carte blanche, vous bénéficiez d’un réseau de spécialistes sélectionnés qui vous assurent les meilleures prestations et pratiquent le tiers-payant. Retrouvez vite la liste de ceux-ci dans votre espace personnel, onglet « Carte blanche » !

***

Vous voulez des précisions ? Comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter !

  • Par téléphone au 03 20 47 62 00 - du lundi au vendredi  entre  8h30 à 17h30
  • Par courriel : contact@mutuelle-gsmc.fr
  • Ou encore en nous écrivant à : Mutuelle GSMC - Héron parc - 40 rue de la vague - CS 20455 -59658 Villeneuve d'Ascq.

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de chèques cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un chéquier cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq