Le « reste à charge zéro » pour vos lunettes, comment ça marche ?

Si vous lisez régulièrement nos actualités santé, vous savez déjà que le reste à charge zéro (RAC 0), désormais rebaptisé le « 100% santé », entre progressivement en vigueur entre 2019 et 2021.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposions la semaine dernière un focus sur le reste à charge zéro en matière d’appareils auditifs. Cette fois-ci, parlons donc des lunettes !

 

Vous souvenez-vous de ce qu'est le reste à charge zéro ?

Tout d’abord, un petit rappel : la réforme du 100% santé vise à vous permettre de ne plus rien avoir à débourser lors d’un achat de lunettes (montures et verres), d’appareils auditifs, et pour certains soins dentaires nécessaires (plus d’infos à venir prochainement). Le tout en vous garantissant l’accès à des soins et à un large choix d’équipements auditifs, optiques et dentaires de qualité.

A l’heure actuelle, ces dispositifs médicaux sont onéreux et ce sont les organismes complémentaires comme votre mutuelle GSMC qui en assurent l’essentiel du remboursement, avec un reste à charge plus ou moins important pour l’assuré à cause du prix parfois élevé de ceux-ci. Du coup, les personnes mal couvertes peuvent être obligées de renoncer aux soins.

Le gouvernement a donc lancé des négociations avec les fabricants et les organismes représentant les professionnels de santé, afin de définir un certains nombres de prestations et d’appareils qui seront entièrement couverts par les contrats responsables des organismes complémentaires. Ca tombe bien : tous nos contrats le sont !

Quels sont les verres "100%"santé ?

Si vous avez bien lu notre actualité sur les appareils auditifs « 100% santé », vous vous souvenez sans doute que ceux-ci seront désormais classés en deux catégories :

  • La classe I, qui comprend les appareils entièrement remboursés dans le cadre du RAC 0 ;
  • La classe II, dont les prix sont librement fixés par les fabricants.

Le principe pour les verres de vos lunettes est simple : ce sera pareil. Deux classes de verres ont donc été définies :

  • la classe A comprend les verres entièrement pris en charge ;
  • la classe B comprend les verres aux tarifs librement fixés par les fabricants.

Et là aussi, l’arrêté ministériel a prévu un ensemble de caractéristiques minimales obligatoires pour les verres de la classe A, afin de garantir la qualité de ceux-ci :

  • Respect des normes européennes en matière de résistance, d’inflammabilité, d’adaptation à la physiologie du porteur,  ou encore de traitement antiUV, etc. ;
  • Traitement antireflets sur les deux faces du verre ;
  • Amincissement du verre (ce qu’on appelle l’indice de réfraction) adapté au trouble à corriger.

Quels sont les différents types de verres ?

Il existe trois types de verres :

  1. Les verres minéraux. Ce sont les verres que l’on utilisait traditionnellement, en véritable verre. Ils ont l’avantage de pouvoir corriger de nombreux troubles et de bien résister aux rayures, mais sont lourds et cassant en cas de chute. C’est pourquoi on les réserve désormais à certaines corrections très fortes, et qu’ils ne sont pas remboursés pour les enfants.

  1. Les verres organiques. Ils sont très résistants aux chocs et sont plus légers que les verres minéraux. En revanche, ils sont plus sensibles aux rayures. Ils s’adaptent à presque toutes les montures cerclées.

  1. Les verres en polycarbonate (plastique). Ce sont une variante des verres organiques, encore plus légers et résistants que ceux-ci. Ils sont donc très adaptés aux enfants, et idéals pour les montures percées ou susceptibles de pouvoir recevoir un choc.

Et s'agissant des montures ?

C’est là encore le même principe : deux classes de montures sont définies (A et B), correspondant aux montures remboursées ou à prix libres.

Des spécifications techniques sont prévues quel que soit le type de montures, qui respectent les normes européennes. Les fabricants doivent porter une attention particulière aux substances susceptibles d’être allergènes, cancérogènes ou toxiques, car les montures sont en contact prolongé et direct avec la peau du porteur.

Notez aussi qu’il vous est possible de dissocier verres et montures, en choisissant par exemple des verres de la classe A (entièrement remboursés) et des montures de la classe B (tarifs libres) ; ou vice-versa.

 

Côté prix, les montures de la classe A ne devront pas coûter plus de 30 euros. Les opticiens devront proposer au moins 17 modèles en deux coloris différents pour les adultes (soit 34 possibilités), et 10 modèles en deux coloris pour les enfants (soit 20 possibilités). Le renouvellement est possible tous les 24 mois, avec une exception pour les enfants de 6 à 16 ans (12 mois) ou de moins de 6 ans (6 mois). Ce délai réduit d’un an est aussi valable en cas de dégradation brutale de la vue telle que définie par l’arrêté.

Et ma mutuelle GSMC dans tout ça ?

N’oubliez-pas que grâce à notre partenaire Carte blanche, vous bénéficiez déjà de l’offre de lunettes Prysme entièrement prises en charge.

Vous voulez tout savoir sur cette offre ? C’est par ici !

*             *

*

Vous avez du mal à vous y retrouver ? Pour vous aider, nous vous avons résumé tout ce qu’il y a à savoir dans le tableau ci-dessous.

Niveau de prise en charge

Spécifications techniques

Entrée en vigueur

Montures

Classe A

Remboursement intégral

(prix maximum : 30€)

  • Respect des normes européennes de fabrication
  • Attention particulière portée aux substances allergènes ou toxiques lors de la fabrication
  • Choix d’au moins 17 modèles différents

1er janvier 2020

Classe B

Prix libres

(remboursement plafonné à 100€)

Verres

Classe A

Remboursement intégral

(prix variables selon le type de verres)

  • Traitements antireflets des deux faces de chaque verre
  • Amincissement du verre en fonction du trouble
  • Existence de verres de classe A pour tous les troubles

Classe B

Prix libres

***

Vous voulez des précisions ? Comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter !

  • Par téléphone au 03 20 47 62 00 - du lundi au vendredi  entre  8h30 à 17h30
  • Par courriel : contact@mutuelle-gsmc.fr
  • Ou encore en nous écrivant à : Mutuelle GSMC - Héron parc - 40 rue de la vague - CS 20455 -59658 Villeneuve d'Ascq.

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de chèques cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un chéquier cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq