Journées nationales de la macula, vous êtes concernés ? C’est le moment de vous faire dépister !

Du 24 au 28 juin prochains auront lieu les « journées nationales de la macula ». La macula, c’est cette zone de la rétine (2mm2 seulement !) située au fond de l’œil et qui est essentielle dans la vision des détails.

Elle contient en son centre une toute petite section appelée « fovéa » qui est entièrement constituée de récepteurs, les cônes, très serrés les uns contre les autres : c’est donc la zone d’acuité maximale de l’œil (sur l’image de droite, le cristallin est la tâche claire à gauche et la macula la tâche sombre, là où le rayon lumineux se concentre).

 

Pourquoi des journées nationales ?

Parce que la macula est susceptible d’être atteinte par plusieurs pathologies spécifiques qu’il vaut mieux dépister le plus tôt possible. Si vous avez bien suivi nos actualités récentes sur les problèmes de vue - à lire ici, et encore – vous connaissez déjà la plus connue d’entre elles, la « DMLA » qui signifie « dégénérescence maculaire liée à l’âge », et  qui est la première cause de malvoyance chez les  personnes de plus de 50 ans.

Age de survenue

Causes

Signes

Atteinte

Traitement

  • Essentiellement les plus de 50 ans
  • 30% de la population après 75 ans
  • Vieillissement
  • Antécédents familiaux
  • Tabac
  • Hypertension  et obésité
  • Possiblement, lumière bleue des LEDs
  • Déformation de la vision des lignes droites
  • Tâches noires sur la vision centrale
  • Perte progressive de la vision centrale

Dégradation de la macula

(zone centrale de la rétine sur laquelle convergent les rayons lumineux)

2 formes

  • Forme humide : injections dans l’œil qui stoppent l’évolution de la maladie
  • Forme sèche (atrophique) : pas de traitement = perte irréversible de la vision centrale

Mais la DMLA n’est pas la seule pathologie de cette zone. Deux autres types de maculopathie (atteintes de la macula) existent, qui touchent quant à elles des publics spécifiques :

  • La maculopathie diabétique, qui est une complication du diabète. Seules sont donc concernées les personnes atteintes de cette maladie, qui doivent faire contrôler leur vue tous les ans. Deux formes existent :

    • la maculopathie œdémateuse, forme la plus fréquente, qui peut être traitée. Il s’agit d’une accumulation de sang et de liquide dans la macula, qui provoque l’apparition d’un œdème (gonflement) ;
    • la maculopathie ischémique, forme rare et incurable. Cette affection entraîne une insuffisance de l’irrigation sanguine de la macula, et donc son dysfonctionnement.

  • La maculopathie myopique, qui est une complication d’une forte myopie (au moins -6 dioptries). Il en existe plusieurs formes qui aboutissent toutes à une déformation de la vision de près.

En plus de ces maladies, d’autres affections peuvent atteindre la macula, comme la maladie de Stargardt (d’origine génétique), le trou maculaire ou encore les occlusions veineuses – ces dernières concernent environ 20 000 personnes chaque année en France, principalement entre 55 et 65 ans.

Journées de la macula : mode d'emploi

  • Quand ?

Du 24 au 28 juin prochains

  • Qui est concerné ?

Les personnes les plus à risques sont :

    • Les plus de 55 ans n’ayant pas eu d’examen de l’œil depuis au moins un an
    • Les personnes diabétiques
    • Les personnes souffrant d’une myopie d’au moins -6 dioptries

  • Où se rendre ?

Chez un ophtalmologue partenaire. Pour le trouver, c’est facile : rendez-vous ici pour localiser le praticien le plus proche de chez vous. Vous pouvez également appeler le numéro vert suivant : 0 800 002 426.

  • Comment ça se passe ?

  • L’examen peut avoir lieu à tout âge.
  • Il est rapide : entre 5 et 10 minutes seulement (comptez une heure au total du fait de l’utilisation du collyre qu’il faut administrer environ 30 minutes avant).
  • Il est indolore et provoque au pire une très légère gêne visuelle pendant quelques heures.

  • Est-ce gratuit ?

Pas partout, mais souvent (vous pouvez vous renseigner avant). Si l’examen est payant, il sera dispensé de tout dépassement d’honoraires.

Vous faites partie des profils à risque ? Vous ressentez ces derniers temps une gêne visuelle du type déformation de la vision de près ou tâches noires ? N’hésitez plus, c’est le moment parfait pour vous faire examiner !

*             *

*

Pour en savoir plus :

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter !

  • Par téléphone au 03 20 47 62 00 - du lundi au vendredi  entre  8h30 à 17h30
  • Par courriel : contact@mutuelle-gsmc.fr
  • Ou encore en nous écrivant à : Mutuelle GSMC - Héron parc - 40 rue de la vague - CS 20455 -59658 Villeneuve d'Ascq.

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de chèques cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un chéquier cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuelle-gsmc.fr

03 21 12 25 50
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq